Passer au contenu principal

Hé ! Des évaluations gratuites sont disponibles pour les plans Standard et Essentiels. Commencez gratuitement dès aujourd'hui.

Les 10 parties d'une URL : guide du débutant

Toutes les parties d'une URL sont importantes pour le fonctionnement de votre site et son référencement. Découvrez l'anatomie de base d'une URL et ses parties avancées.

Aujourd'hui, toutes les entreprises ont besoin d'un site Web. Malheureusement, de nombreux dirigeants de PME ne réalisent pas les aspects importants de leur site Web qui peuvent affecter sa réussite en tant qu'outil de vente et de marketing. Même si vous connaissez l'importance d'un texte vendeur et de la qualité de la conception graphique, dans quelle mesure faites-vous suffisamment attention à votre URL ?

Vous avez probablement choisi un nom de domaine stratégique en fonction du nom de votre entreprise, mais d'autres parties de votre URL peuvent affecter les performances de votre site Web. La plupart des gens savent ce qu'est une URL mais n'en comprennent pas toutes les composantes.

Au début, il peut vous sembler inutile de connaître les différentes parties d'une URL tant que le nom de votre entreprise y figure. Cependant, les URL de site Web peuvent jouer un rôle important dans les performances de votre site Web et de votre stratégie SEO. Poursuivez votre lecture pour découvrir notre répartition des URL et en savoir plus sur les différentes parties des URL et leur impact sur votre entreprise.

Qu'est-ce qu'une URL ?

URL signifie "localisateur uniforme de ressources" (en anglais, uniform resource locator) et désigne l'adresse Web de votre entreprise sur Internet. Une URL permet aux internautes d'accéder aux informations de votre site Web et contient divers éléments qui indiquent aux serveurs Web les types de contenu et d'informations à afficher.

Les URL de site Web sont modifiables, vous pouvez donc les adapter à vos besoins. Cependant, vous devez d'abord comprendre les parties des URL et l'impact des différentes structures d'URL sur votre stratégie globale de marketing.

Croyez-le ou non, la structure de votre URL peut améliorer les efforts d'optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) ainsi que votre classement sur les moteurs de recherche comme Google, ce qui renforce l'expérience utilisateur et stimule les conversions.

Basic URL parts are the scheme, subdomain, second-level domain, top-level domain & subdirectory

Les parties de base d'une URL

L'anatomie d'une URL peut être difficile à comprendre. Vous connaissez peut-être votre nom de domaine, mais vous ne savez pas ce que signifient les autres parties de votre URL et pourquoi elles sont importantes. Bien que les URL ne semblent pas importantes pour votre stratégie marketing, elles peuvent avoir un impact sur les performances de votre site Web.

Schéma

Le schéma, également connu sous le nom de protocole, est la première partie d'une URL et détermine comment différents fichiers sur un serveur Web sont affichés et transférés à l'internaute.

Le schéma peut être HTTP ou HTTPS, qui détermine si la page Web sera affichée en hypertexte, également appelé HTML.

Hypertext Transfer Protocol Secure (HTTPS) est le protocole le plus courant, car il est sécurisé en chiffrant les informations saisies sur un site Web, comme les mots de passe ou les informations personnelles.

Sous-domaine

Le sous-domaine détermine le contenu à afficher. Les sous-domaines varient en fonction du type de pages et de leurs thématiques. Par exemple, un site Web contenant un blog peut utiliser "blog" comme sous-domaine.

Parallèlement, si vous proposez une page spéciale pour l'assistance client, votre sous-domaine peut être "assistance", auquel cas votre URL ressemblerait à : https://www.assistance.votresiteinternetprofessionnel.com. Les sous-domaines fournissent à votre site Web une hiérarchie de contenu, ce qui vous permet d'en catégoriser les différentes zones.

Le sous-domaine le plus courant est "www", qui indique qu'un site Web utilise HTTP. Cependant, ce sous-domaine n'est plus requis lors de la saisie d'une URL en ligne.

Domaine de deuxième niveau

Lorsque vous achetez un domaine, vous achetez à la fois un domaine de deuxième niveau et un domaine de premier niveau. Le domaine de deuxième niveau est la partie de votre nom de domaine qui représente votre entreprise. Dans la plupart des cas, le domaine de deuxième niveau doit être le nom de votre entreprise. Par exemple, dans mailchimp.com, le domaine de deuxième niveau est "mailchimp", ce qui vous indique que vous êtes sur notre site Web sans avoir besoin de plus d'informations à partir de l'URL.

C'est souvent l'une des parties les plus importantes d'une URL, car même si vous ne connaissez pas l'URL complète du site Web, vous pouvez faire une recherche rapide par Google pour trouver le nom de l'entreprise et trouver son site Web.

Domaine de premier niveau

Le domaine de premier niveau (TLD), également appelé extension de domaine, est la deuxième partie du nom de domaine. Dans mailchimp.com, le domaine de premier niveau est représenté par ".com".

Les domaines de premier niveau représentent votre type d'organisation. Par exemple, les sites Web gouvernementaux utilisent le domaine de premier niveau ".gov", tandis que les entreprises commerciales utilisent généralement ".com".

Autres exemples de TLD :

  • .mil
  • .edu
  • .ca
  • .net
  • .org

Bien sûr, il y a beaucoup plus d'extensions que les domaines .org, .com et .net. Par exemple, un TLD de code de pays indique un pays ou une zone géographique, tel que ".fr".

Dans la plupart des cas, les entreprises doivent utiliser leur nom commercial comme domaine de deuxième niveau et .com comme TLD. Étant donné que .com est le TLD le plus courant pour les entreprises, vos clients s'attendent à pouvoir facilement vous trouver en ligne en saisissant l'URL la plus logique pour eux.

Ce TLD étant le plus courant, il est facile à retenir et vos clients peuvent facilement vous trouver en ligne, ce qui améliore leur expérience utilisateur (UX) avant même leur première interaction avec votre entreprise.

Sous-répertoire

Le sous-répertoire s'affiche après le TLD dans l'URL. Également appelé sous-dossier, il aide les utilisateurs à comprendre où ils se situent le site web. Par exemple, l'URL de cet article est https://mailchimp.com/resources/parts-of-a-url, et le sous-répertoire est "ressources". À partir de ce titre de sous-répertoire, vous comprenez que vous êtes en train de lire la section Ressources de notre site Web.

Bien sûr, votre titre de sous-répertoire peut être ce que vous voulez du moment qu'il aide à organiser votre contenu et permet aux internautes et aux moteurs de recherche de visualiser les différents types de contenu de votre site Web. Par exemple, une entreprise peut utiliser "blog" ou des catégories de produits ou de services spécifiques comme sous-répertoires pour organiser les différents contenus de son site.

An example of a complex URL structure

Anatomie URL complexe

Les parties d'URL ci-dessus ne sont pas les seules ; les URL ont une structure beaucoup plus complexe et vous pouvez donc prendre en compte d'autres éléments de votre site Web et choisir de les modifier pour mieux refléter votre entreprise, ses produits et services, ou différents types de contenu.

En outre, les URL peuvent contenir d'autres éléments, notamment les suivants :

Port

Les URL peuvent également consister en des ports qui identifient le port spécifique d'un serveur auquel un navigateur est connecté. Les ports sont indiqués sous forme de nombres. Par exemple, le port des serveurs HTTP est 80.

Il est important de noter que les numéros de port ne sont pas des adresses IP. Au lieu d'identifier une machine donnée dans un réseau, les ports servent à identifier des applications sur un système.

Il est probable que votre URL n'affiche pas de numéro de port car ce dernier est supposé par le navigateur. Par conséquent, vous n'avez généralement pas à vous en inquiéter, sauf s'il s'affiche et affecte l'esthétique de votre URL.

Chemin

Les chemins identifient les itinéraires de navigation sur les sites Web. Le chemin de fichier, situé après le port dans les URL, identifie l'emplacement du fichier sur le serveur, et indique au navigateur d'ouvrir une page spécifique du site Web. Par exemple, dans l'URL mailchimp.com, il n'y a pas de chemin.

Cependant, si vous recherchiez le mot "e-mail" sur notre site Web, vous verriez cette URL : https://mailchimp.com/search/?q=email, dans laquelle le chemin serait /search/.

Il est important de noter que le chemin est différent de la page. La page est généralement la dernière partie de l'URL. Par exemple, dans l'URL de cet article, "parts-of-a-url" serait la page.

Requête

Si votre site Web dispose d'une barre de recherche comme la nôtre, les internautes verront leur requête s'afficher dans l'URL. Le point d'interrogation, dans l'URL, indique aux navigateurs Web et aux internautes qu'une requête est effectuée.

Le début de la requête commence après le point d'interrogation dans l'URL. Dans notre exemple d'URL précédent : https://mailchimp.com/search/?q=email, la requête est "e-mail".

Paramètres

La requête fait partie d'une chaîne de requête, également appelée paramètres. Ces paramètres sont des variables situées après le point d'interrogation lorsqu'il y a une requête portant sur un mot-clé ou une phrase donnée. Les paramètres URL donnent aux internautes et aux moteurs de recherche des informations complémentaires sur la page afin de filtrer et d'organiser le contenu du site web. Ils servent également à identifier les pages Web d'une archive ou lors d'une recherche de site.

Une autre utilisation courante des paramètres est le suivi de campagnes de marketing spécifiques dans des outils d'analyse tels que Google Analytics.

Fragment

Les fragments d'URL pointent vers un emplacement spécifique de la page Web. Ils utilisent un dièse ou hashtag qui dirige les internautes vers une partie spécifique de la page, telle qu'un titre spécifique ou la réponse à une requête saisie dans des moteurs de recherche.

Exemple d'URL avec fragment : https://www.yourbusiness.com/about#founder. Dans ce cas, le navigateur chargera la page "À propos" de votre site Web et la fera automatiquement défiler jusqu'à la section Fondateur, qui peut contenir des informations sur le fondateur de la société. Le mot après le hashtag est appelé identifiant de fragment, tandis que le hashtag avec le mot est appelé fragment.

.com is generally considered better for SEO because it's more trustworthy than newer-generation TLDs.

Diriger vos utilisateurs

Que signifient donc les différentes parties de l'URL de votre site Web ? En fin de compte, votre URL peut affecter la convivialité et les résultats des moteurs de recherche. La structure de l'URL identifie les différents emplacements de votre site Web et de ses pages. Sans les bons composants d'URL, vos utilisateurs peuvent avoir du mal à naviguer sur votre site Web. En outre, une mauvaise navigation peut entraîner une mauvaise expérience utilisateur, composante importante du référencement technique.

Heureusement, vous pouvez facilement modifier les URL pour améliorer la convivialité et vos résultats de classement par des moteurs de recherche comme Google. Le créateur de site Web de Mailchimp facilite l'organisation du contenu et la création d'URL uniques avec la bonne structure, sans avoir besoin de compétences techniques.

Partagez cet article