Comparaisons et statistiques de marketing par e‑mail par secteur

Comparez les performances de vos e‑mails aux taux moyens d'ouverture unique, de clics et de rebond de milliers d'utilisateurs Mailchimp.

Statistiques moyennes de campagne de marketing par e-mail des clients Mailchimp par secteur

Les rapports Mailchimp sur les e-mails et l'automatisation marketing comportent de nombreuses données chiffrées, mais vous vous interrogez peut-être sur vos statistiques par rapport à d'autres entreprises dans le même secteur. Quel type de taux d'ouverture les entreprises comme la vôtre peuvent-elles espérer obtenir ? Quel taux de rebond est trop élevé ? Plus il y a de contexte, mieux c'est.

Chaque mois, Mailchimp envoie des milliards d'e-mails pour des millions d'utilisateurs. Naturellement, nous réalisons le suivi de beaucoup de données. Nous avons donc scanné des centaines de millions d'e-mails envoyés par notre système (où le suivi de la campagne a été activé et où les utilisateurs ont indiqué leur secteur) et calculé le taux d'ouverture unique moyen, les taux de clics, les rebonds doux et les rebonds durs par secteur.

Nous avons uniquement suivi les campagnes qui ont touché au moins 1 000 abonnés, mais ces statistiques ne sont pas extraites d'une enquête réalisée auprès d'entreprises géantes, avec des budgets marketing de millions en dollars et des équipes de marketing par e-mail dédiées. Nos clients vont d'entreprises unipersonnelles à des entreprises Fortune 500, en passant par des petites et moyennes entreprises, si bien que l'ensemble du spectre est représenté dans ces données. Voici un comparatif entre vos données et celles d'entreprises similaires de votre secteur.

La dernière mise à jour des données de cette page remonte à octobre 2019 et peut différer des données d'analyse comparative fournies dans l'application Mailchimp.

SecteurTaux d'ouverture moyenTaux de clics moyenRebond durRebond douxTaux de désabonnement
Tous les comptes non étiquetés22,71 %2,91 %0,40 %0,61 %0,25 %
Agriculture et services alimentaires23,31 %2,94 %0,32 %0,50 %0,28 %
Architecture et construction22,51 %2,51 %0,73 %1,18 %0,32 %
Arts et artistes26,27 %2,95 %0,30 %0,51 %0,28 %
Beauté et soins personnels16,65 %1,92 %0,26 %0,33 %0,30 %
Affaires et finance21,56 %2,72 %0,43 %0,55 %0,20 %
Informatique et électronique19,29 %2,08 %0,47 %0,79 %0,27 %
Construction21,77 %2,26 %0,86 %1,28 %0,39 %
Conseil20,13 %2,49 %0,50 %0,79 %0,27 %
Services/agences de création21,39 %2,66 %0,58 %0,93 %0,35 %
Offres quotidiennes/bons de réduction électroniques15,06 %2,23 %0,07 %0,13 %0,10 %
E-commerce15,68 %2,01 %0,19 %0,26 %0,27 %
Enseignement et formation23,42 %2,90 %0,32 %0,51 %0,21 %
Divertissement et événementiel20,51 %2,36 %0,28 %0,43 %0,26 %
Jeux de hasard21,62 %3,30 %0,42 %0,38 %0,15 %
Jeux21,10 %3,66 %0,37 %0,44 %0,25 %
Gouvernement28,77 %3,99 %0,33 %0,50 %0,13 %
Sport et santé21,48 %2,69 %0,30 %0,40 %0,40 %
Loisirs27,74 %5,01 %0,18 %0,31 %0,23 %
Maison et jardin21,60 %3,03 %0,32 %0,52 %0,35 %
Assurance21,36 %2,13 %0,67 %0,71 %0,25 %
Juridique22,00 %2,81 %0,52 %0,66 %0,22 %
Production industrielle19,82 %2,18 %0,72 %1,18 %0,31 %
Marketing et publicité17,38 %2,04 %0,44 %0,68 %0,27 %
Médias et édition22,15 %4,62 %0,14 %0,27 %0,12 %
Médecine, médecine dentaire et soins de santé21,72 %2,49 %0,51 %0,63 %0,28 %
Mobile19,29 %2,27 %0,48 %0,58 %0,37 %
Musique et musiciens21,88 %2,94 %0,28 %0,48 %0,26 %
Organismes à but non lucratif25,17 %2,79 %0,33 %0,49 %0,20 %
Produits pharmaceutiques18,58 %2,25 %0,39 %0,53 %0,17 %
Photos et vidéos23,24 %3,23 %0,43 %0,65 %0,40 %
Politique22,94 %2,37 %0,28 %0,41 %0,21 %
Services professionnels21,94 %2,55 %0,56 %0,83 %0,31 %
Relations publiques21,02 %1,98 %0,45 %0,71 %0,17 %
Immobilier19,17 %1,77 %0,38 %0,56 %0,27 %
Recrutement et gestion du personnel21,14 %2,53 %0,45 %0,53 %0,30 %
Religion27,62 %3,16 %0,17 %0,25 %0,15 %
Restauration19,77 %1,34 %0,37 %0,50 %0,28 %
Restaurant et salle de réception20,39 %1,40 %0,32 %0,45 %0,39 %
Vente au détail18,39 %2,25 %0,22 %0,32 %0,25 %
Réseaux sociaux et communautés en ligne21,06 %3,32 %0,20 %0,34 %0,22 %
Logiciels et applications Web21,29 %2,45 %0,65 %0,97 %0,37 %
Sports24,57 %3,09 %0,26 %0,39 %0,28 %
Télécommunications20,92 %2,27 %0,63 %0,87 %0,23 %
Voyage et transports20,44 %2,25 %0,31 %0,51 %0,24 %
Suppléments vitaminés15,03 %1,62 %0,23 %0,36 %0,27 %
Totaux moyens21,33 %2,62 %0,40 %0,58 %0,26 %
Le taux d'ouverture moyen pour tous les secteurs que nous avons analysés est de 21,33 %.

Les taux d'ouverture constituent l'un des meilleurs moyens de déterminer l'efficacité de votre stratégie e-mail. Ce nombre indique le pourcentage de votre audience qui ouvre les e-mails que vous envoyez. Si votre taux d'ouverture est élevé, cela signifie généralement que vos lignes objet parlent à votre audience.

Voici quelques exemples de taux d'ouverture efficaces :

  • Les taux d'ouverture les plus élevés sont recensés dans les e-mails liés au gouvernement, avec un taux d'ouverture de 28,77 %.
  • Les e-mails envoyés par des entités de loisir arrivent en deuxième position, avec un taux d'ouverture de 27,74 %.
  • Enfin, avec un taux d'ouverture de 27,62 %, les e-mails concernant la religion arrivent en troisième position.
  • Le taux d'ouverture moyen pour tous les secteurs que nous avons analysés est de 21,33 %.

Comment améliorer les taux d'ouverture

Un taux d'ouverture faible indique généralement l'une des causes suivantes :

  • Votre ligne objet n'est pas assez pertinente ou intéressante
  • Votre audience comporte une trop large diversité d'abonnés
  • Vous envoyez trop ou trop peu de campagnes

Testez votre ligne objet : la meilleure façon de savoir ce qui intéresse vos abonnés, c'est d'essayer différentes choses dans vos e-mails marketing. Une ligne objet efficace décrit clairement le contenu de votre campagne, mais il est conseillé de tester quelques variantes afin de trouver ce qui marche le mieux auprès de votre audience afin d'obtenir des taux d'ouverture plus élevés.

Rédigez deux ou trois ébauches de lignes objet légèrement différentes, par exemple, "Lettre d'information hebdomadaire de la société B" et "Actualités hebdomadaires de la société B", puis insérez-les dans une campagne de test A/B. Les tests A/B doivent faire partie de votre stratégie de marketing par e-mail non seulement pour améliorer vos statistiques de marketing par e-mail, mais pour envoyer aux utilisateurs de messagerie le contenu qu'ils veulent de façon attrayante.

Segmentez votre audience : prenez en compte l'identité de vos abonnés, et le type d'informations qui leur sera le plus utile. Si des représentants commerciaux, des propriétaires de magasins et des consommateurs reçoivent tous la même campagne, certains d'entre eux pourraient se sentir frustrés par la non pertinence du contenu et arrêter d'ouvrir vos e-mails. Vous pouvez utiliser la situation géographique de l'abonné , ses intérêts, ou son activité pour segmenter vos campagnes, de façon à envoyer le bon contenu aux bonnes personnes. La segmentation vous permet de créer des campagnes plus fortes et d'établir une relation de confiance avec vos abonnés. Segmenter votre audience augmente le taux de conversion et vous obtiendrez de meilleurs résultats de campagne que lors de l’envoi d'e-mails génériques.

Statistiques des taux de clics dans les e-mails marketing

Une autre bonne façon de vérifier l'efficacité de vos e-mails est de vérifier les taux de clics. Le taux de clic est un pourcentage qui vous indique combien d'e-mails livrés avec succès ont enregistré au moins un clic. Ce nombre indique si votre audience trouve ou non les e-mails que vous envoyez suffisamment intéressants pour cliquer dessus et les consulter afin d'obtenir plus d'informations.

Voici les taux de clics les plus courants :

  • Les loisirs ont le taux de clics le plus élevé avec 5,01 %.
  • Les e-mails de médias et de l’édition obtiennent la deuxième position avec un taux de clics de 4,62 %.
  • Le gouvernement arrive en troisième position avec un taux de clics de 3,99 %.
  • Le taux de clics moyen pour tous les secteurs que nous avons observés est de 2,62 %.
Le taux de clics moyen pour tous les secteurs que nous avons analysés est de 2,62 %

Comment améliorer les taux de clics

Votre taux de clics vous indique principalement l’utilité du contenu de votre campagne pour vos abonnés. Pour améliorer votre taux de clics, vous devrez créer du contenu qui est utile à plus d'abonnés. Comme pour les taux d'ouverture, une solution serait celle de cibler une audience plus petite et segmentée, à l'aide d'un contenu spécifique.

Vous pouvez également essayer de changer votre lien texte et de tester des blocs de contenu dans vos campagnes.

Proposez des liens plus efficaces : mieux vaut éviter l'expression générique "Cliquez ici" comme texte cliquable. Beaucoup de personnes ne cliqueront pas dessus, car il n'indique pas la destination. Il n'indique pas non plus certaines informations importantes, dont les lecteurs d'écran ont besoin pour les utilisateurs handicapés, sans compter qu'il suggère de cliquer avec une souris, alors que beaucoup de gens consultent leurs e-mails sur un écran tactile.

Faites en sorte que votre lien texte soit descriptif et concis, et que l'URL cliquable renvoie vers les informations les plus pertinentes possibles. Si vous faites référence à un service spécifique, envoyez directement le lien vers la page Web de ce service au lieu de la page d'accueil de votre entreprise.

Insérez plus de liens : certains utilisateurs obtiennent de bons résultats en incluant plusieurs liens vers un même contenu au sein d'une campagne donnée. Cela s'avère particulièrement utile pour les campagnes comprenant un seul appel à l'action, comme inciter vos abonnés à faire un don.

Vous pouvez placer des boutons de dons dans plusieurs zones à contenu multiple ou varier les liens texte dans l'ensemble de votre campagne. Au lieu d'avoir un lien de don unique, vous en aurez plusieurs, ce qui augmente les chances de clic, même si chaque lien pointe vers la même page Web cible. Il est conseillé de tester systématiquement vos liens.

Tester le contenu avec les campagnes de test A/B : les campagnes de test A/B peuvent vous aider à tester beaucoup de choses, y compris le contenu même de votre campagne. Vous créez différentes versions de votre contenu dans une seule campagne de test A/B et Mailchimp envoie chaque version à un ensemble distinct d'abonnés de votre audience en vue de suivre leur engagement. Celle qui fonctionne le mieux est envoyée à un ensemble de vos destinataires à qui aucune des versions de test n'a été envoyée.

Les taux d'ouverture et de clics s'améliorent lorsque vous proposez le contenu le plus pertinent au groupe de personnes les plus intéressées. Prenez le temps d’examiner vos rapports et réalisez souvent des tests pour tirer le meilleur parti de vos campagnes. Le test est un élément important d’une stratégie de marketing numérique.

Conseils pour améliorer les statistiques de votre marketing par e-mail

  1. En matière de ligne objet, il vaut toujours mieux se montrer direct. Alors soyez clairs, et ne cherchez pas à vendre le contenu de votre e-mail. Lisez nos conseils sur la rédaction de lignes objet efficaces.
  2. Si vous voulez que les gens ouvrent vos e-mails, vous devez d’abord franchir leurs filtres anti-spam. Et la meilleure façon d’éviter les filtres anti-spam est d’apprendre comment ils fonctionnent.
  3. Un trop grand nombre de rebonds durs est le signe d’une liste ancienne ou obsolète. Assurez-vous d’envoyer régulièrement des e-mails à vos abonnés (au moins une fois par trimestre), pour que votre liste reste à jour.
  4. Les rebonds doux signifient généralement que le destinataire est « temporairement indisponible ». Il se peut qu’il soit en vacances ou que sa boîte aux lettres soit pleine. Vous pouvez conserver ces e-mails et essayer à nouveau de les envoyer plus tard, mais Mailchimp nettoie automatiquement les rebonds doux après 5 campagnes ayant échoué.
  5. Les rebonds durs signifient qu’une adresse électronique n’a pas pu être atteinte. Peut-être qu’elle n’existe plus ou que quelqu’un a fait une faute de frappe en s’abonnant à une liste. Mais les rebonds durs peuvent également être un filtre anti-spam. Si vous voyez un nombre anormalement élevé de rebonds après une campagne, examinez vos enregistrements de rebonds pour détecter tout message ou indice de filtres anti-spam.

Les plaintes pour abus surviennent lorsque les destinataires cliquent sur le bouton « Ceci est un spam » dans leur programme de messagerie. Cela signifie généralement que les abonnés ne se souviennent pas de s’être abonnés à votre liste d’e-mails. Assurez-vous que vos lignes « Expéditeur » et « Objet » contiennent le nom de votre entreprise pour que vos abonnés vous reconnaissent immédiatement. Voici d’autres conseils pour éviter les plaintes pour spam. Prenez-en connaissance avant d’envoyer des e-mails à vos abonnés.

Partagez cet article