Passer au contenu principal

Hé ! Des évaluations gratuites sont disponibles pour les plans Standard et Essentiels. Commencez gratuitement dès aujourd'hui.

Comment démarrer votre propre entreprise en 10 étapes ?

Pour comprendre comment lancer votre propre entreprise, lisez ce guide approfondi de Mailchimp.

Pour comprendre comment lancer votre propre entreprise et réussir, lisez ce guide approfondi de Mailchimp.

Vous vous demandez comment lancer une entreprise ? Créer quelque chose de A à Z peut être une aventure incroyablement épanouissante.

Malheureusement, de nombreuses start-up sont confrontées à une foule de défis et d'obstacles lorsqu'elles essaient de se lancer.

Si vous souhaitez créer une petite entreprise, vous pouvez suivre quelques étapes pour vous donner les meilleures chances de réussir dès le début.

Apprenez-en plus sur la création d'une nouvelle entreprise ci-dessous et utilisez les bons outils pour permettre à votre entreprise d'avancer sur des bases solides.

Étape 1 : Menez des recherches approfondies

Pour ouvrir une entreprise avec un point de vente physique, la première étape consiste à mener des recherches approfondies. et de réaliser une étude de marché complète avant de prendre la décision de créer votre entreprise.

Cette étude est importante, car vous devez déterminer comment votre entreprise va s'intégrer sur le marché.

Qui sera votre marché cible ? Comment allez-vous atteindre cette audience ? Comment allez-vous convaincre les consommateurs d'acheter vos produits et services professionnels au lieu de ceux de vos concurrents qui sont peut-être déjà bien implantés dans votre région ?

Si vous collectez ces informations, vous mettrez votre entreprise sur la voie de la réussite. Il s'agit d'une partie importante du travail à accomplir pour trouver de bons clients pour vous et votre entreprise, et ces informations vous permettront de générer plus de ventes.

Vendez davantage avec la plateforme d'e-commerce de Mailchimp. Créez votre boutique, gérez les commandes et trouvez de nouveaux clients.

Étape 2 : Créez un business plan

L'étape suivante consiste à rédiger un business plan. Votre business plan présentera brièvement la façon dont vous comptez assurer la réussite de votre entreprise. Pour cela, votre plan doit comporter plusieurs éléments importants. Ces éléments incluent :

  • Executive summary : cette première partie résume l'ensemble de votre plan et présente votre entreprise. Vous devez mentionner ce que fait votre entreprise, pourquoi vos produits et services sont différents des autres, et qui sera à la tête de votre entreprise.
  • Description de l'entreprise : cette partie vous permet de décrire votre entreprise, en expliquant comment elle mènera ses activités.
  • Produits et services : à cette étape, vous devez présenter les produits ou services que vous fournissez, y compris d'autres produits et services que vous pouvez offrir en aval.
  • Stratégie marketing : votre stratégie marketing doit inclure les outils et techniques d'optimisation marketing que vous prévoyez d'utiliser pour votre entreprise.
  • Opérations et gestion : dans cette partie, vous devez détailler la manière dont vous gérerez vos opérations quotidiennes et à quoi ressemblera la structure de gestion de votre entreprise.
  • Plan financier : votre business plan doit inclure un plan financier. Ce plan regroupe votre budget global, vos objectifs en termes de chiffre d'affaires, la manière dont vous dépenserez votre argent et d'où proviendront vos fonds.

Une fois tous ces éléments réunis, vous devriez avoir toutes les informations nécessaires pour réaliser votre business plan.

Étape 3 : Obtenez un financement

Votre prochaine étape consiste à obtenir un financement. Il peut être difficile de lancer votre entreprise sans capital, mais si vous ne réalisez aucune vente, vous n'aurez aucune rentrée d'argent. Il existe plusieurs façons d'obtenir un financement pour votre entreprise. Par exemple :

Bootstrapping

Le boostrapping désigne le fait de financer votre entreprise avec vos propres fonds. Même si vous commencerez probablement par là, vos ressources s'épuiseront assez rapidement. Vous devrez ensuite vous pencher sur d'autres options.

Famille et amis

Vous pouvez demander à votre famille et à vos amis de vous prêter de l'argent pour votre entreprise. S'ils croient en ce que vous faites, ils vous feront peut-être un prêt sans vous demander d'intérêts.

Financement participatif

Vous pouvez également monter un projet de financement participatif pour tenter d'obtenir de petits dons de la part de beaucoup de gens, auxquels vous offrirez des articles, comme des tasses ou des t-shirts, en échange de leur contribution.

Prêt pour les petites entreprises

En fin de compte, vous devrez peut-être demander un prêt pour une petite entreprise. Renseignez-vous auprès des banques ou des coopératives de crédit de votre région pour connaître celles qui proposent des prêts avec un taux d'intérêt avantageux.

Pensez à ces options si vous recherchez une source de financement pour votre petite entreprise.

Étape 4 : Définissez la structure de votre entreprise

Avant de lancer votre nouvelle entreprise, vous devez également décider de la manière dont vous souhaitez la structurer. Plusieurs options sont disponibles. Par exemple :

Entreprise individuelle

Si vous ne choisissez pas de structure commerciale, votre entreprise sera rattachée par défaut à une certaine catégorie. Cependant, le fait d'opter pour une certaine structure s'accompagne d'une responsabilité personnelle vis-à-vis des dettes et obligations de votre entreprise.

Une entreprise individuelle peut être un bon point de départ, mais vous pouvez vouloir passer à une structure commerciale plus stratégique à mesure que votre entreprise évolue.

Société en nom collectif (SNC)

Si vous vous associez avec une autre personne, la SNC peut être une bonne option. Vous pouvez choisir une société en commandite ou une société en nom collectif à responsabilité limitée.

Avec les sociétés en commandite, un partenaire assume toutes les responsabilités, tandis qu'avec les sociétés en nom collectif à responsabilité limitée, chaque dirigeant de l'entreprise partage une responsabilité limitée.

Société à responsabilité limitée (SARL)

Généralement abrégée en SARL, la société à responsabilité limitée est une excellente option qui vous aide à protéger vos actifs personnels en cas de poursuite judiciaire. Cela peut inclure votre véhicule, votre maison et vos comptes bancaires personnels, entre autres actifs.

Société anonyme (C Corp)

Une société anonyme de type "C Corp" vous offre la protection la plus élevée en matière de responsabilité professionnelle. Les sociétés anonymes sont traitées comme des entités distinctes du ou des dirigeants de l'entreprise, ce qui signifie que la société est soumise à l'impôt sur le revenu des sociétés, et les propriétaires ou actionnaires individuels sont soumis à l'impôt sur le revenu des particuliers.

Même si cela vous évite d'engager votre responsabilité personnelle, ce type de société demande un plus grand apport en capital, fait l'objet d'une plus grande surveillance de la part du gouvernement fédéral et vous impose une double imposition.

Société anonyme (S Corp)

Une société anonyme de type "S Corp" est une bonne option, car elle vous évite la double imposition appliquée aux sociétés C Corp. Avec une société anonyme de type S Corp, vous pouvez transmettre certains profits et pertes aux dirigeants de l'entreprise tout en évitant les impôts sur les entreprises.

Examinez les critères d'admissibilité et déterminez quelle serait la meilleure option pour votre entreprise.

Étape 5 : Immatriculez votre entreprise auprès du gouvernement

Si vous souhaitez gérer une entreprise prospère, vous devez respecter toutes les règles et réglementations nationales. Cela signifie que vous devez obtenir un numéro SIRET pour votre entreprise.

Tout comme vous payez l'impôt sur le revenu des particuliers, vous devez également payer l'impôt sur le revenu de votre entreprise. Votre entreprise percevra des bénéfices et déclarera des pertes. Vous devrez déclarer les deux aux impôts, et votre numéro SIRET agit comme le numéro de sécurité sociale de votre entreprise. Vous devez vous conformer à toutes les lois fiscales des entreprises si vous souhaitez éviter de recevoir des amendes et des sanctions.

Vendez davantage avec la plateforme d'e-commerce de Mailchimp. De nombreux dirigeants d'entreprise utilisent Mailchimp pour créer leurs boutiques, gérer les commandes et trouver des clients potentiels.

Étape 6 : Demandez les permis appropriés

Vous devrez ensuite demander les licences et permis appropriés si vous souhaitez gérer une entreprise prospère. Le type de permis d'exploitation dont vous devrez faire la demande dépendra du type d'entreprise que vous dirigez.

Par exemple, si vous dirigez un restaurant, vous devrez obtenir une licence de restaurant. Si vous souhaitez vendre de l'alcool, vous devrez obtenir une licence III ou IV, et le type de licence dont vous aurez besoin dépendra des boissons que vous souhaitez proposer à la vente.

Réfléchissez aux produits et services que vous comptez proposer et assurez-vous de demander les bonnes licences.

Étape 7 : Obtenez une assurance entreprise

Vous devez souscrire une assurance entreprise pour vous assurer que votre entreprise est protégée. Votre entreprise est l'un de vos biens les plus précieux, et vous devez la protéger avec la bonne police d'assurance.

Il existe plusieurs types d'assurances professionnelles dont vous pourriez avoir besoin. Certaines d'entre elles peuvent être regroupées dans une seule police d'assurance. Voici quelques-unes des polices d'assurance que vous devriez envisager :

Assurance responsabilité civile

Vous devez impérativement souscrire une assurance responsabilité civile générale. Cela protégera votre entreprise si quelqu'un engage des poursuites judiciaires à son encontre.

Par exemple, si une personne entre dans les locaux de votre entreprise, glisse et tombe, elle pourrait engager des poursuites contre votre entreprise. L'assurance responsabilité civile générale permet de vous protéger dans ce genre de situation.

Assurance des biens commerciaux

Si votre entreprise est propriétaire des locaux qu'elle exploite, vous devrez peut-être souscrire une assurance des biens commerciaux.

Cette assurance fait office d'assurance habitation pour votre entreprise. Si quelque chose arrive à vos locaux, votre assurance de propriété commerciale peut vous protéger.

Assurance pertes d'exploitation

L'assurance pertes d'exploitation est importante si votre entreprise est contrainte de cesser ses activités pendant un certain temps.

Si cela se produit, cette assurance permet de compenser la perte de chiffre d'affaires liée à cette interruption. Lisez les petites lignes de votre police d'assurance pour savoir exactement dans quelles situations vous pouvez ou non faire valoir vos droits auprès de votre assureur.

Assurance des véhicules professionnels

Vous devriez également envisager de souscrire une assurance des véhicules professionnels. Cette assurance est similaire à la police d'assurance de votre véhicule personnel.

L'assurance des véhicules professionnels est conçue pour protéger les véhicules de votre entreprise en cas d'accident. Assurez-vous qu'elle couvre non seulement vos véhicules en cas d'accident, mais également tous les frais médicaux découlant de l'accident.

Voici quelques-unes des assurances d'entreprise les plus courantes dont vous pourriez avoir besoin. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès d'un courtier en assurance pour ne négliger aucune source d'assurance importante pour votre entreprise.

Étape 8 : Recrutez la bonne équipe

Vous devez recruter la bonne équipe pour que votre entreprise ait les meilleures chances de réussir. De nos jours, il peut être difficile de trouver des personnes qualifiées, mais si vous réfléchissez soigneusement à la personne avec laquelle vous aimeriez travailler, vous recruterez plus facilement les bons employés pour votre entreprise. Voici quelques facteurs à prendre en compte :

Fournisseurs

Votre entreprise travaillera probablement avec des fournisseurs. Il est donc important de trouver les bons fournisseurs pour votre entreprise.

Idéalement, vous devez trouver plusieurs fournisseurs capables de gérer différents aspects de vos activités. Ainsi, si un seul fournisseur rencontre un problème, cela ne mettra pas en péril l'ensemble de vos opérations commerciales.

Personnel

Pensez au nombre d'employés dont vous avez besoin. Réfléchissez ensuite aux qualifications que vous recherchez.

Quelles études doivent-ils avoir suivies ? Quel type d'expérience doivent-ils avoir ? Combien comptez-vous les payer ?

Faites des études de marché pour déterminer ce que vous devrez payer pour être considéré comme compétitif par les employés que vous recherchez.

Sous-traitants et partenaires

Il y a de fortes chances que vous ayez également besoin d'embaucher des sous-traitants ou des partenaires indépendants.

Bien que ces intervenants ne soient pas considérés comme des employés, ils jouent un rôle important pour votre entreprise. Pensez donc à chercher des entrepreneurs et des partenaires dont les compétences compléteront les vôtres.

Si vous connaissez les points faibles de votre entreprise, trouvez des partenaires qui pourront combler ces lacunes.

Recruter la bonne équipe vous aidera à améliorer les chances de réussite de votre entreprise.

Étape 9 : Commercialisez vos produits et services

Vous pouvez fournir les meilleurs produits et services au monde, mais si personne ne sait qu'ils existent, vous aurez du mal à générer des ventes.

Vous devez donc réfléchir attentivement à la manière de commercialiser vos produits et services, et vous pouvez le faire en développant une campagne de marketing de proximité efficace avec Mailchimp.

Si vous avez déjà un plan marketing complet, Mailchimp vous aidera à créer facilement votre campagne. L'écrasante majorité des gens ont toujours leur téléphone sur eux, et Mailchimp vous offre un moyen facile de les contacter. Voici quelques-uns des principaux avantages de Mailchimp :

  • Ciblez votre audience : Mailchimp vous permet de segmenter votre marché cible en plusieurs groupes afin de personnaliser vos e-mails pour chaque segment, ce qui vous aidera à augmenter votre taux de conversion.
  • Relancez vos abonnés : certains de vos abonnés sont devenus inactifs ? Mailchimp vous aide à les relancer. Cela vous permettra non seulement d'acquérir de nouveaux clients, mais aussi de conserver vos clients actuels.
  • Obtenez des analyses détaillées : les analyses détaillées de Mailchimp vous aident à déterminer ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas pour trouver des moyens d'optimiser les résultats de votre campagne marketing.
  • Profitez d'une plateforme facile à utiliser : même si vous n'avez pas beaucoup d'expérience avec les outils marketing avancés, Mailchimp est là pour vous aider. De plus, notre interface utilisateur pratique vous guidera tout au long du processus.

Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles Mailchimp peut vous aider à mieux organiser votre campagne marketing afin de maximiser le retour sur investissement de vos activités marketing.

Mailchimp peut aussi vous aider à promouvoir votre entreprise en utilisant des annonces payantes, la gestion des réseaux sociaux, l'optimisation intelligente du contenu et le marketing par e-mail.

Étape 10 : Développez vos activités

Enfin, vous devez développer vos activités. À mesure que votre entreprise prend son envol, gardez un œil sur les personnes qui visitent votre site Web, qui commandent vos produits et services, et sur ce qu'elles apprécient le plus.

Incitez vos clients à laisser un avis. Vous pouvez encourager vos clients à laisser un avis en leur offrant une petite réduction lorsqu'ils achètent à nouveau un article ou qu'ils laissent un avis positif. Vous pouvez même utiliser Mailchimp pour offrir des réductions, des promotions et des coupons à vos clients.

Si vous constatez que de nombreux clients sont attirés par un produit ou un service donné, vous pourriez par exemple élargir cette gamme de produits. Vous pouvez même échanger avec vos clients potentiels pour voir s'ils ont des idées sur d'autres produits et services que vous pourriez offrir. Pensez également à surveiller votre marché pour trouver des possibilités de développement.

S'il existe un besoin qui n'est pas satisfait sur le marché actuel, cela pourrait être une bonne opportunité pour votre entreprise.

Enfin, n'oubliez pas de faire le point avec vos employés de temps à autre. La rétention du personnel est très importante, et vous devez faire tout ce que vous pouvez pour les garder.

Comment démarrer une entreprise ? Foire aux questions

La création d'une petite entreprise peut être une source de liberté financière. Elle peut constituer la base d'une richesse qui se transfère d'une génération à l'autre.

Nous avons tous entendu des histoires sur de petites entreprises à succès qui deviennent de grandes multinationales. Vous connaissez peut-être même un ou plusieurs entrepreneurs qui "ont réussi" après des années de dur labeur dans leur petite entreprise, apportant des emplois stables à leurs salariés et une sécurité économique à leurs familles. Mais toutes ces petites entreprises prospères ont commencé en adoptant le bon état d'esprit.

Comment puis-je trouver une idée commerciale ?

Quel est le bon état d'esprit pour créer une petite entreprise ? Voici trois principes de base.

  • Vous serez prêt à démarrer votre petite entreprise lorsque vous aurez tracé et planifié clairement la voie à suivre. N'ayez pas peur de voir grand. L'important est que vous posiez de solides bases pour bien démarrer.
  • Ne vous laissez pas intimider par la paralysie d'analyse. Votre sens des risques qui sont acceptables vous permet d'aller de l'avant même si vous n'êtes pas totalement sûr des résultats que vous obtiendrez.
  • Vous développez votre entreprise autour de quelque chose que vous aimez faire. Les meilleures idées pour lancer une petite entreprise impliquent de trouver les ressources pour faire quelque chose que vous n'avez jamais pu accomplir auparavant.

Après avoir éliminé ces obstacles, vous serez prêt à vous plonger dans votre business plan. Il y a peu de chances que votre entreprise brasse des milliards de dollars au bout d'un an, mais même les "petites entreprises" peuvent avoir une bonne situation financière.

Comment dois-je immatriculer mon entreprise ?

Rien ne vous empêche de proposer des services de consulting ou de vendre des produits en tant qu'auto-entrepreneur.

Vous aurez peut-être besoin d'une licence d'exploitation avant de pouvoir proposer des biens ou services au public. En Amérique du Nord, la plupart des juridictions vous permettent de commencer immédiatement,

mais ne vous empressez pas.

Prenez le temps de déposer le nom de votre société. Cela vous permettra de vous faire connaître sur le marché que vous avez choisi. Vous ne voulez pas investir du temps et de l'argent pour vous faire connaître et qu'un concurrent finisse par usurper votre nom. Vous devez également éviter de trop ressembler à l'un de vos concurrents, ce qui pourrait vous porter préjudice si ses clients ne sont pas satisfaits de lui.

Mieux encore, immatriculez votre entreprise en tant que société à responsabilité limitée, mieux connue sous le nom de SARL. La SARL protège votre patrimoine personnel, par exemple, votre fonds de pension, votre domicile et votre voiture, contre les mesures prises à l'encontre de votre entreprise en cas de litige. Ce type de structure vous permet également de bénéficier d'avantages fiscaux importants si vous gagnez des revenus aux États-Unis.

Vous pouvez aussi immatriculer votre petite entreprise en tant que société. Cela est parfois intéressant sur le plan financier. Demandez plus d'informations à votre expert-comptable.

Qu'est-ce qui est considéré comme une "petite entreprise" ?

La Small Business Administration (SBA) des États-Unis utilise les codes de la North American Industry Classification pour catégoriser les entreprises comme petites, moyennes ou grandes.

Les chiffres exacts diffèrent en fonction de votre secteur d'activité, mais en général, une entreprise est considérée comme "petite" si elle a :

  • un chiffre d'affaires compris entre 1 à 4 millions USD ; et
  • entre 100 et 1 000 employés.

Un éditeur de logiciels, par exemple, peut être considéré comme une petite entreprise s'il compte 150 employés. Un fournisseur SaaS peut aussi être considéré comme une petite entreprise s'il réalise un chiffre d'affaires de 7 millions de dollars par an.

Ces directives établissent les limites maximales pour certains types de financement. Vous n'obtiendrez pas de financement de la SBA si vous dépassez ces limites, mais elle pourrait vous accorder un financement si vous n'avez pas encore atteint les seuils limites imposés aux petites entreprises.

Comment gérer les finances de mon entreprise ?

La règle d'or des finances des petites entreprises est facile à retenir :

séparez vos comptes professionnels et personnels.

Il n'existe pas de règle de l'IRS ou de l'administration fiscale qui vous oblige à séparer vos comptes professionnels et vos comptes personnels,

mais des problèmes peuvent survenir si vous mélangez les fonds, car vous ne pourrez pas documenter vos profits et vos pertes à un prêteur ou à un contrôleur fiscal. Le fait de fusionner vos comptes peut également compromettre le statut de votre SARL, qui protège votre patrimoine personnel contre les poursuites engagées à l'encontre de votre entreprise.

Comment puis-je commencer à embaucher des employés ?

Si vous venez tout juste de vous lancer en tant qu'entrepreneur, l'un des aspects les plus susceptibles de vous causer de graves problèmes dans la gestion de votre petite entreprise est le fait de ne pas collecter, soumettre et payer vos impôts sur les salaires.

Vous devez payer les retenues d'impôts de vos employés à l'IRS. Vous devez également payer votre part de FICA. Vous ne pouvez pas négliger l'assurance contre les accidents du travail et les impôts versés pour les allocations chômage.

Ne laissez pas la comptabilité liée à la gestion des salaires au hasard. Mieux vaut partir du bon pied avec vos employés et l'administration fiscale. Ne laissez pas un scandale sur le versement des salaires gâcher tout votre travail.

Préparez votre entreprise à la réussite avec Mailchimp

Voici quelques-unes des étapes les plus importantes si vous vous demandez comment démarrer une entreprise. La création d'une nouvelle entreprise implique de nombreux défis, et vous devrez surmonter quelques obstacles en cours de route.

Heureusement, ce n'est pas quelque chose dont vous devez vous occuper seul. Il existe de nombreux outils dont vous pouvez vous servir pour mener votre entreprise sur la voie de la réussite.

Vous pouvez par exemple tirer parti de Mailchimp pour organiser plus facilement une campagne marketing efficace. Mailchimp vous permet de développer une campagne marketing personnalisée en fonction de vos points forts et qui couvre également vos points faibles.

Une campagne réussie vous aidera à convaincre votre marché cible d'essayer vos produits et services.

Vendez davantage avec la plateforme d'e-commerce de Mailchimp. Créez votre boutique, gérez les commandes et cherchez de nouveaux clients.

Partagez cet article