Passer au contenu principal

Hé ! Des évaluations gratuites sont disponibles pour les plans Standard et Essentiels. Commencez gratuitement dès aujourd'hui.

Comment rallumer la flamme avec votre marketing par e‑mail

Si votre lettre d'information vous intimide, n'ayez crainte : Arianne Foulks, fondatrice d'Aeolidia, vous partage quelques conseils.

Nous sommes en 1997, et les doigts d'Arianne Foulks volent sur le clavier du laboratoire informatique de son école. Elle travaille sur le site Web de son fanzine de musique indépendante, mais elle a également toute une liste de sites Web à créer, à la demande de ses amis qui font partie de groupes ou gèrent des maisons de disques.

"À l'origine, c'était un passe-temps, puis l'une de mes amies a commencé à créer un site d'e-commerce. Elle comptait gagner de l'argent grâce à son site, au lieu de juste s'amuser. C'est à ce moment-là que j'ai commencé à faire payer les demandes et à obtenir des clients qui avaient des entreprises", déclare Arianne, fondatrice d'Aeolidia, basée à Seattle, Washington.

Cependant, au départ, Arianna n'a pas d'expérience en HTML, ni même en conception Web. À l'université, elle a étudié la biologie marine, c'est ainsi qu'elle a trouvé le nom de son agence : Aeolidia, qui est le nom latin du mollusque nudibranches, qui est la limace de mer préférée d'Arianne. En tant qu'étudiante en recherche, elle s'est même fait mordre la jambe par un bébé éléphant de mer, alors qu'elle était assise dessus pour le peser.

"Nous avons constaté que lorsque nous étudions les statistiques des [clients] , leur liste de diffusion est généralement leur source de trafic la plus précieuse, sauf s'ils ne savent pas ce qu'ils font."

"Quand je vous raconte ça, je ne veux pas que vous vous sentiez désolé pour le bébé parce qu'il était énorme, j'étais comme une petite mouche qui le dérangeait", dit-elle en riant. "Pendant une semaine, j'ai raconté l'histoire de ma cicatrice façon Dents de la mer."

Mis à part les rencontres intimes avec des phoques, l'agence d'Arianne est connue pour aider les entreprises créatives à créer des boutiques en ligne. "Vous ne pouvez pas simplement faire le site Web de quelqu'un. Il y a plein d'autres paramètres à prendre en compte", explique-t-elle. Nous avons constaté que lorsque nous étudions les statistiques des [clients] , leur liste de diffusion est généralement leur source de trafic la plus précieuse, sauf s'ils ne savent pas ce qu'ils font."

"Si vous avez des informations à caractère urgent à vendre, comme une vente flash, les e-mails sont parfaits pour cela. Sur les réseaux sociaux, qui sait quand les gens verront cette publication ?"

L'un de ses cours a pour but de vous aider à arrêter de détester votre lettre d'information (et gagner de l'argent à partir de votre liste de diffusion). Voici ses conseils afin de renouveler votre enthousiasme pour le marketing par e-mail, et l'aider à atteindre son plein potentiel.

L'e-mail est un pipeline direct pour atteindre les clients.

"Beaucoup de gens sont véritablement intimidés par leur lettre d'information, mais publier sur Instagram 10 fois par jour ne les dérange absolument pas", indique Arianne. Elle explique donc aux clients que lorsqu'ils envoient un e-mail, ils n'ont pas à combattre les algorithmes comme c'est le cas sur les réseaux sociaux. Quand ils publient sur Instagram, par exemple, ils ne savent pas si tout le monde va voir la publication. En réalité, la plupart ne la verront pas. Donc, les clients peuvent consacrer beaucoup de temps et d'efforts à quelque chose qui ne fournit pas les résultats escomptés.

Par ailleurs, ils peuvent obtenir des résultats, mais comme Instagram ou Facebook peuvent modifier leurs algorithmes, après un certain temps, leurs publications ne seront peut-être pas diffusées auprès des bonnes personnes.

"Vous n'avez aucun moyen de le savoir. Vous n'avez pas le contrôle. Cependant, lorsque vous envoyez un e-mail, il finira toujours dans la boîte aux lettres de quelqu'un", dit-elle. "Peut-être que ce sera dans les spams, mais au moins, il n'y a pas d'algorithme qui le filtre. S'ils veulent recevoir votre e-mail et que vous l'envoyez, ils le recevront, ce qui n'est pas le cas pour les réseaux sociaux."

Les horaires sont la clé de tout.

"Il y a aussi le problème du timing", ajoute Arianne. "Si vous avez des informations à caractère urgent à vendre, comme une vente flash, les e-mails sont parfaits pour cela. Sur les réseaux sociaux, qui sait quand les gens verront cette publication ?"

"Les destinataires de votre liste de diffusion n'y sont pas par hasard. Ils veulent en faire partie et attendent vraiment que vous leur écriviez."

Les personnes figurant sur la liste des clients veulent avoir des nouvelles de l'entreprise.

Parfois, lorsque les clients s'approchent d'Aeolidia, ils ont déjà une liste de diffusion marketing, mais ne sont pas à l'aise avec le fait d'en avoir une, ou ils ont l'impression de spammer des clients. "Les gens en sont terrifiés", dit Arianne. "J'aime leur rappeler que les personnes sur leur site ne sont pas arrivées là par hasard. Ils veulent en faire partie et attendent vraiment que vous leur écriviez."

Gardez la barre haute en matière d'envoi d'e-mails, mais pas trop non plus, cela pourrait les décourager d'en envoyer.

Les clients d'Arianne se font également piéger par le fait qu'ils suivent les lettres d'information pour obtenir des conseils commerciaux, or elles sont formidables pour l'inspiration, mais pas pour la motivation. Comme il y a beaucoup de contenu à lire, cela peut inévitablement faire paraître la rédaction d'une lettre d'information beaucoup plus effrayante que ça ne l'est réellement.

Les clients s'inquiètent parce qu'ils ont été accueillis dans une boîte de réception, qui est un endroit personnel et convoité. Ils ont l'impression de devoir prouver leur valeur et envoyer uniquement des e-mails très importants, attrayants et passionnants, explique Arianne. Par exemple, s'ils vendent des chaussures, ils ressentent le besoin de raconter l'histoire de la cordonnerie ou de parler d'un autre sujet de façon approfondie. "Le problème, c'est qu'ils placent la barre si haut qu'ils finissent par ne pas envoyer d'e-mail."

Une meilleure approche, par exemple, peut consister à montrer de nouvelles chaussures en stock afin que les destinataires puissent les acheter. "J'essaie toujours d'encourager les gens à rester simples", confie-t-elle. "Il n'y a pas besoin que ce soit époustouflant. Il vous suffit d'envoyer régulièrement des e-mails et de vous intéresser à ce que vous vendez, puis les personnes qui entendent parler de vous seront également intéressées."

Arianna partage l'exemple d'un de ses clients, Mouse Loves Pig. Dans l'e-mail, Ruth, la fondatrice de la société, remercie l'abonné de son inscription à la liste. Il comprend même un lien vers l'image de l'écran de verrouillage du téléphone, ainsi qu'un lien vers le groupe d'assistance Kickstarter pour obtenir des mises à jour périodiques. Il s'agit d'une méthode simple, mais efficace.

Et n'oubliez pas d'utiliser des petites infos croustillantes pour développer leur marque.

Arianne a remarqué que plus l'entreprise est ancienne, plus le client est susceptible d'oublier ce qui est à l'origine de sa renommée. La page À propos du client présente probablement des aspects intéressants de l'entreprise, ou vous pouvez demander ce qui rend l'entreprise si particulière, ainsi que les profils de ses clients parfaits.

Divisez ces informations en petits morceaux, et voilà ! Le client a un e-mail de bienvenue (ou même une série de messages de présentation) qui attend d'être envoyé aux clients impatients. "Vous avez déjà fait la moitié du travail ici", dit Arianne. "Il vous suffit d'ajouter une photo et de l'étoffer un peu."

Après avoir repensé le site du client Dani Barbe, Aeolidia a créé 2 automatisations marketing géniales pour la marque de bijoux : un e-mail d'anniversaire avec la pierre porte-bonheur spécifique et un e-mail de suivi après-vente avec des instructions d'entretien. "Nous avons créé des segments d'e-commerce communs et certains segments spécifiques à son activité (à savoir les donateurs, les hommes et les personnes qui ont acheté des bagues à superposer ou certaines pierres) afin qu'elle puisse en promouvoir davantage, car ses clients ont tendance à collectionner des articles présentant ces qualités", déclare Arianne.

"[Dani] m'a dit : "Je suis très enthousiaste à l'idée d'avoir des segments automatisés qui me semblent intéressants et personnalisés en fonction de mon client. J'aimerais configurer les segments automatisés correctement, puis les laisser faire le travail pour moi !""

Cependant, la seule chose qu'Arianne déconseille est d'attendre d'envoyer cet e-mail de bienvenue automatisé. Si un client s'inscrit à la liste de clients, n'hésitez pas à lui dire ce que fait votre entreprise. Bien que le client le sache pertinemment, de nouveaux clients arrivent sur le site chaque jour, ils doivent donc être informés de ce qui rend cette entreprise si incroyable. Comme elle l'a mentionné précédemment, les clients qui se sont inscrits à la liste veulent avoir des nouvelles de la marque, alors assurez-vous de saisir cette opportunité.

Si cela fait un moment que le client n'a pas envoyé d'e-mail, ne vous inquiétez pas.

Mailchimp permet aux clients de reconfirmer une liste, en particulier si elle comporte beaucoup d'adresses périmées. De cette façon, les anciennes adresses électroniques peuvent être supprimées, laissant uniquement les abonnés qui souhaitent s'engager avec le contenu. (Voici un article pour vous aider à le faire.)

"C'est pourquoi j'essaie d'encourager les gens à établir un calendrier", indique Arianne. "Même si ce n'est qu'une fois par mois, si vous savez à quel moment vous allez le faire, vous le ferez. Mais si vous vous dites : "Je le ferai quand j'aurai le temps", c'est parfois la tâche qui vous rebute le plus, alors vous continuez à la repousser au lendemain, et ainsi de suite. Puis, avant que vous ne vous en rendiez compte, quelques mois sont passés."

Si vous avez besoin de motivation, consultez vos statistiques.

"Si quelqu'un présente un taux de conversion moyen, alors, lorsque nous vérifions le trafic de sa lettre d'information, c'est le double ou le triple. C'est vraiment passionnant de voir les gens s'améliorer avec les e-mails", déclare Arianne.

Partagez cet article