Exemples de listes conformes et non conformes

Nous avons aidé un grand nombre de clients et nous avons vu beaucoup de listes, de sorte que nous pouvons vous dire si votre liste est susceptible de rencontrer quelques difficultés. Dans cet article, vous prendrez connaissance de certains scénarios courants qui vous aideront à décider si oui ou non votre liste peut s'utiliser avec MailChimp.

Chaque situation est unique, donc si vous ne voyez pas un exemple représentatif ci-dessous, reportez-vous à nos Conditions d'utilisation.

Scénario D'accord? Conseils
« J'ai acheté une liste de 30 millions d'e-mails de ce type sur Internet, et ... » En tant que service de messagerie basée sur l'autorisation, les listes achetées violent nos conditions d'utilisation et ne résultent généralement pas en ouvertures ni en clics sur vos campagnes. Ces adresses peuvent également entraîner une hausse des rebonds (bounce) et d'abus des taux, ce qui peut nuire à votre réputation d'envoi.
« Nous avons eu un stand dans une foire commerciale et l'hôte m'a fourni une liste de tous les participants qui sont venus, donc ils sont évidemment intéressés par ce que nous vendons... » Ceci est trop risqué. Si l'abonné ne s'est pas inscrit pour recevoir un e-mail de votre entreprise en particulier, vous risquez de recevoir des plaintes pour abus. Il existe des moyens de collecter des adresses e-mail hors ligne qui sont conformes et plus susceptibles d'être efficace en terme de marketing e-mail.
« Nous avons récemment fait des démonstrations lors d'une foire commerciale, et nous avions un formulaire d'inscription sur notre stand. Nous voulons leur envoyer un message de remerciement, ainsi que quelques informations complémentaires. » C'est bien si chaque participant ou visiteur sait qu'il va recevoir des e-mails de la part de votre entreprise. Nous vous recommandons de mettre en place une nouvelle liste pour ces destinataires et d'envoyer un e-mail pour dire « Bonjour, merci de nous avoir rendu visite sur le salon » Demandez-leur de s'abonner à votre liste habituelle, ou faites-leur savoir que vous allez bientôt leur envoyer régulièrement des bulletins d'information et fournissez un lien de désinscription. Envoyez cet e-mail dès que possible après le salon, de sorte qu'ils n'oublient pas de s'abonner.
« Il y a quelques années, nous avons collecté des adresses électroniques dans un salon/séminaire/conférence, et maintenant nous sommes prêts pour enfin commencer à envoyer des bulletins d'information électroniques ! » Si cela fait un moment que vos abonnés se sont inscrits sur votre liste, il y a des chances pour qu'ils aient oublié qui vous êtes ou qu'ils aient changé d'adresses e-mail. Les anciennes listes ont tendance à avoir un taux de rebond (bounce) et de désabonnement supérieurs, et ne sont pas susceptibles de contribuer à vos ROI, ou taux d'ouvertures et de clics. Nous vous recommandons d'envoyer à vos abonnés un e-mail de reconfirmation pour être sûr qu'ils veulent toujours entendre parler de vous avant de leur envoyer de nouvelles campagnes de marketing.
« Les gens qui s'inscrivent à mon service le font via Facebook et cèdent leurs adresses électroniques en s'inscrivant. » Cela ne signifie pas nécessairement qu'il s'agit d'une autorisation (permission), et cela peut entraîner des rebonds, des désabonnements, et des plaintes, ce qui pourrait nuire à votre réputation d'envoi. Si Facebook est votre source principale pour vous connecter avec les clients, publiez un formulaire d'inscription sur votre page Facebook.
« Nous sommes une agence de relations publiques, et nous voulons envoyer des annonces au nom de nos clients. » Si vous envoyez des annonces à des personnes ayant une relation professionnelle avec vous ou votre client, et qu'elles vous connaissent, alors c'est probablement une bonne chose. Sinon, si vous envoyez à une liste d'adresses e-mail, comme une liste de journalistes qui n'ont jamais entendu parler de vous, cela serait considéré comme du spam selon la FTC. Les entreprises de relations publiques sont dans une zone grise, donc nous vous encourageons à consulter vos avocats au sujet de la loi CAN-SPAM avant d'envoyer quoi que ce soit à votre liste.
« Je dirige un site de commerce en ligne depuis des années. Maintenant, je suis prêt à envoyer des bulletins d'information à mes clients. Ce sont mes clients, j'ai donc déjà une relation professionnelle avec eux, non ? » Techniquement, oui. L'historique des achats avec un client se qualifie comme étant une autorisation (permission) selon nos Conditions d'utilisation et notre Politique d'utilisation, mais les abonnés sont plus susceptibles d'être engagés et actifs à long terme s'ils ont donné leur autorisation (permission) express pour recevoir des e-mails de votre part. Nous vous recommandons d'inclure un lien vers votre formulaire d'inscription sur vos confirmations ou reçus d'achat, ou d'envoyer à vos clients un email de reconfirmation pour être sûr qu'ils veulent entendre parler de vous avant que vous leur envoyiez du nouveau contenu marketing.
« Je suis photographe. J'ai acheté ma liste auprès d'une Agency Access, et je veux envoyer un e-portfolio aux acheteurs d'art... » Ceci est considéré comme une liste achetée et c'est une violation de nos Conditions d'utilisation. Toutefois, Agency Access offre un système de livraison d'e-mail, de sorte que vous pouvez utiliser cet outil pour envoyer une invitation initiale. Demandez aux destinataires de regarder un échantillon de votre travail, et incluez un lien vers votre formulaire d'inscription MailChimp. Les personnes qui s'inscrivent sont plus susceptibles de devenir des abonnés actifs qui font des achats.
« J'ai mis un aquarium près de ma caisse afin que les clients puissent déposer leurs cartes de visite et tenter de gagner un repas gratuit ... » Bien que ces personnes vous ont volontairement laisser leurs coordonnées, ils ne vous ont pas demandé à recevoir des e-mails. Suivez les meilleures pratiques pour la collecte de liste hors-ligne pour construire une liste d'abonnés actifs, engagés.
« J'ai mis un aquarium dans mon magasin pour que les clients déposent leur cartes de visite et s'inscrivent à mon bulletin d'information. » Si vous avez dit explicitement à ces personnes que vous voulez leur envoyer des e-mails, il est permis d'utiliser MailChimp. Mais gardez à l'esprit que puisque ce sont des abonnés hors ligne, vous aurez du mal à prouver qu'ils vous ont donné l'autorisation. Si vous recevez beaucoup de plaintes pour spam et que les FAI et les organismes anti-spam menacent de vous mettre sur liste noire, il pourra s'avérer difficile de prouver que vous aviez l'autorisation de le faire. Gardez les cartes de visite des abonnés au cas où vous deviez les fournir comme preuves.
« Je suis agent immobilier. J'ai obtenu cette liste d'adresses e-mails dans notre agence immobilière locale... » Ceci est considéré comme une liste tiers. Ces listes ont tendance à générer des plaintes pour abus et constituent une violation de nos Conditions d'utilisation. Nous vous recommandons d'ajouter un formulaire d'inscription sur votre site web ou sur votre page Facebook pour construire votre propre liste d'abonnés qui seront plus susceptibles de réagir à vos messages.
« Je suis propriétaire d'un restaurant, et nous laissons une petite carte à chaque table pour demander aux gens de s'abonner à notre bulletin d'information. » Très bien, vous avez recueilli une liste basée sur l'autorisation (permission) et vous pouvez l'utiliser MailChimp. Il est important de faire des envois à votre liste assez régulièrement pour que vos abonnées restent par votre entreprise. Les méthodes de collecte hors ligne permettent difficilement de prouver l'autorisation, il est donc préférable de conserver une copie des cartes d'inscription que vous avez utilisées.
« Nous avons quelques gros changements prévus dans notre entreprise, et nous voulons envoyer une annonce à nos clients. » C'est très bien, du moment que chaque e-mail comprend un lien pour annuler l'abonnement, ce qui est requis en vertu de nos conditions d'utilisation.
« Notre entreprise déménage ses locaux. Nous voulons envoyer notre nouvelle adresse à tous nos clients. » C'est très bien, du moment que chaque e-mail inclut le lien obligatoire pour annuler l'abonnement. Si vous ne n'avez rien envoyé à vos clients pendant un certain temps, reconfirmez qu'ils sont toujours intéressés par votre entreprise ou un produit.
« Je suis un web designer freelance, et je ne suis pas très sûr de la liste de mon client, et... » N'envoyez rien à cette liste tant que vous n'êtes pas sûrs qu'ils utilisent les meilleures pratiques en matière de collecte liste.
« Nous voulons envoyer un e-mail de remerciement à tous ceux qui sont venus à notre événement. » Si les gens qui vous ont donné leur adresse e-mail ont dit explicitement qu'ils acceptaient de recevoir vos bulletins d'information, alors vous pouvez leur envoyer. Si vous avez obtenu leur adresse électronique car ils ont acheté des billets en ligne, alors vous avez probablement utilisé un système de RSVP. Dans ce cas, utilisez le système de RSVP pour envoyer un e-mail de remerciement transactionnel contenant un lien pour qu'ils puissent s'abonner à votre liste MailChimp.
« Quand les gens achètent dans mon magasin en ligne, je leur demande s'ils souhaitent également s'abonner aux bulletins électroniques et recevoir des promotions. » S'ils ont coché une case pour s'abonner aux e-mails, alors ils vous ont donné leur autorisation. Nous déconseillons d'utiliser une case qui est cochée par défaut, car aucune action n'est nécessaire. Pensez à utiliser notre API pour ajouter automatiquement les clients qui s'abonnent à votre liste MailChimp.
« Nous voulons envoyer un sondage par e-mail à nos clients. » Vous pouvez utiliser MailChimp pour envoyer une invitation à répondre à un sondage, tant que ce sont vos clients, et qu'ils vous ont donné l'autorisation de leur envoyer des e-mails. Si vos abonnés n'ont pas entendu parler de vous pendant un certain temps, reconfirmez votre liste avant d'envoyer votre sondage ou tout autre matériel de marketing.
« J'envoie un e-mail à d'autres membres de cette organisation locale... » Ceci est considéré comme une liste tiers, ce qui viole nos Conditions d'utilisation parce qu'elle est susceptible de générer des rebonds et des plaintes pour abus. Si l'entreprise dispose d'un forum public ou d'une page Facebook, veuillez communiquer avec la personne qui gère et demandez-lui si vous pouvez poster un lien vers votre formulaire d'inscription.
« Nous voulons envoyer une annonce à nos employés. » MailChimp est un service de messagerie basé sur l'autorisation, de sorte que chaque e-mail doit inclure notre lien pour annuler l'abonnement. Parce que vous voulez sans doute que vos employés lisent tous les e-mails, vous pouvez envoyer des e-mails internes depuis votre propre système pour éviter les désabonnements.
« Nous sommes une agence, et nous aidons notre client avec le marketing électronique. Son équipe de vente et de marketing a dressé une liste d'adresses e-mail à partir de leurs carnets d'adresses, GRC (gestion de la relation client), et... » MailChimp est un service de messagerie basé sur l'autorisation, si l'un de ces contacts est un prospect ou n'a pas demandé à recevoir des e-mails de l'entreprise, alors il doit être retiré de la liste.
« La loi CASPAM dit que je peux communiquer avec toute personne dont les coordonnées sont disponibles publiquement pour obtenir son consentement. » La réglementation de la CASPAM est un peu plus souple dans certains domaines que les conditions d'utilisation de MailChimp. Le courrier non sollicité tend à générer des plaintes pour abus et des rebonds qui affectent négativement votre réputation d'envoi. Nous vous demandons d'obtenir l'autorisation pour envoyer des e-mails parce que cela encourage l'implication de l'abonné et cela améliore le ROI. En savoir plus à propos de la CASPAM et comment vous pouvez rester conforme en utilisant MailChimp.
Cet article vous a-t-il été utile ?
Y a-t-il autre chose que nous puissions faire pour améliorer notre site?

Assistance technique